Quête de sens

J’ai si longtemps rêvé d’être Dieu sur la terre Pour venger les tourments de rires scélérats ; Je rêvais de ce jour où, de son cimeterre, Ma vengeance brisait cette engeance de rats. Pour l’heure, je n’étais armé que de poèmes, Qui ne disaient rien plus que la méchanceté, Eux qui ne valaient rien lançaient […]

Douce partition

En déposant ces mots j’écris l’éclat d’un rêve Et laisse à l’aventure un trait de sa douceur, Je prends la douce plume où j’ai mêlé, si brève, Une idée imprécise à l’opaque noirceur. Quand je ne sais que dire avec les mots des sages, C’est alors justement qu’en moi viennent les vers ; Chanteurs mystérieux […]

Beuverie

Version originale du poème en bas de la page Dans mon corps le malheur lentement se propage : Gardant sous clé ce pur de mon cœur blême et froid, Il sème aux quatre vents quand la menace croît De mourir englouti par les fruits d’un cépage. Comme un navire sombre avec son équipage, Mes pieds […]

Repos

Dans l’église, ce soir, la nuit semble oppressante, Par mon triste péché je me sens faible et dur, Porter le sombre teint propre à cet être impur Révèle à tout mon corps sa plainte gémissante. La demeure de Dieu, humble et resplendissante Accueille le fardeau de mon esprit peu sûr ; Laissant m’aimer ce pain […]

Périphérie

De ce tumulte urbain qui trouble mes journées, Je suis perdu dans l’ombre et quête mon bonheur, Mendie un peu plus d’air dans Paris flagorneur, Par les rues alentour que le monde a bornées. Les libertés d’ici paraissent incarnées – L’homme des grands moments le jure sur l’honneur ; Mais ce charme du faux cache […]

Union des époux

À un couple d’amis, J. et H. Que ne connais-je point le bonheur éternel, Moi qui vois d’ici-bas cet avant-goût céleste ? La sainte Trinité dont notre esprit se leste A cet humble parfum du couple originel. Dans l’acte liturgique à l’atour solennel, Est-il rien de plus grand que le tactile geste, Ce sublime toucher […]

Le député

Cet homme d’importance a l’air trop crocodile Pour que devant ses tours Dieu lui-même ait tremblé ; Le trait presque angelot du tact endiablé, Pourtant, sème son fiel en un geste infertile. Notre ponte des voix s’imagine en édile : Avec l’atour du drôle il fait l’homme troublé, D’un regard triste il joue un comique […]