Articles récents

Regrets d’insomniaque

Poème lu en direct dans l’émission « Ça commence aujourd’hui » sur France 2. Primé par le concours des Amitiés littéraires du Val d’Orléans. Je ne sais point pourquoi j’ai souvent recherché, Au lieu de mon sommeil, un sens à l’existence ; Je ne m’endors que tard après avoir marché. La nuit, je la déteste […]

Chant en langues

Il s’élève, prudent, un chant mélodieux, Fulgurante harmonie au cœur de l’assemblée, Une grandeur de l’âme au désir radieux. La foi vient tout remplir de sa grâce comblée, Et devant sa vigueur le silence s’est tu. Un air que chacun chante et que nul ne compose ; Sublime habit de mots dont l’homme revêtu Pare la […]

Veille

Dans le silence, là, semé comme une larme, Je reconnais le cœur d’un tendre sublimé, Murmure de la nuit d’où frémit le vacarme ; Il semble presque vain que ce soir, abîmé, L’homme puisse renaître et l’âme soit grandie. Pourtant, proche est le temps qui les ouvre au bonheur. La flamme surgira de l’humble reverdie, Et […]

Incendie

Oubliant son discours lâchement mensonger, Tout ce monde apeuré regarde ce modèle, Ce noble bâtiment qui semble une chandelle : Un édifice craint ce qui vient le ronger. Sous les yeux des Français cette église en danger, Joyau de la culture et de l’homme fidèle ; Le feu s’est répandu dans cette citadelle, La colère de […]

Écrire

J’écris à m’inspirer ce souffle intérieur, Ce cri de l’encre noire et d’une plume vaine ; Je laisse fuir un mot sur mon cahier rieur, Pour les yeux qui verront tout le pur de ma peine. Là-haut, dans l’horizon du tranquille lointain, Je parle et sanctifie un peu de l’existence, Les vers sortent du cœur en […]

France, quand crieras-tu ?

Tout semble vaciller dans ces temps de misère, Où le Seigneur regarde un grand pays mourir, Cette sainte contrée au cœur missionnaire, Jadis, qui ne voit plus ce qu’il faudrait chérir. Ce pays malheureux de refuser la vie, De haïr ce Jésus qu’il adora… Pourtant, L’âme française fut cette Dame ravie, Au beau manteau céleste […]

Rencontre

Au-delà de la peur qui traverse la France, Avec le vers je veux toute l’immensité, Moi qui cherchai l’espoir d’être plébiscité, Je reçois tout le bien d’une neuve espérance. Parfois, la chair tombait, du fait d’un orgueil rance, De la tentation d’un acerbe excité, L’angoisse et la tristesse avaient droit de cité, Mais l’ardeur de […]

Crache !

Ce mot jamais prononcéqu’on entendsouvent formulésur le bout des lèvrescrasseux crachouillisque l’on comprendà demi aveuglépar ce masquede la sincérité facticeet d’un authentique artificielcracher oui cracherle venin de discours sans courtoisieet cracherle poison du fisc sans philosophiequi te disentcrache et surtout crache bien ! Or vient le jouroù tout ce qui sortirasera salive et invectivesnon peu leur […]

Gilets jaunes

Portant le noir silence avec l’ombre des morts, Il arrache à la vie une pâle souffrance, Râle son fol dégoût pour le triste et le rance, Crache son amertume aux airs mornes et tords. Aujourd’hui malheureux, mon pays se révolte. La politique aveugle et l’argent séducteur Ont depuis trop longtemps fait du chef un acteur ; […]

Le Songe d’un salésien

Dans ce tumulte noir de puissances hostiles, Le pauvre galion que guide un homme âgé ; Autour du bâtiment tout un peuple enragé Lui lance sans arrêt de nombreux projectiles. Ces coups peccamineux demeurent inutiles, Car aucun ne paraît l’avoir endommagé ; Il gagne sans soldats le combat engagé, Les assauts les plus durs apparaissent […]

Entrée sur scène

N’est-il que la tristesse ou l’âme belliqueuse Qui pourrait conquérir ce pays démasqué ? L’œuvre du Temps s’accorde un étrange calqué, L’homme qui prend les tours du prince et de la gueuse. Univers étonnant que la masse visqueuse, Amusée – ô combien ! par le hère brusqué, Qui regarde aujourd’hui ce fugace embusqué, Comique du […]

Prière sur Perpignan

Seigneur, toi seul connaît le chemin de l’éternité. Seigneur, tu vois cette ville, ce pays catalan, aux si beaux retables, aux sublimes églises. Les hommes ont rivalisé d’ingéniosité et de talent pour glorifie ton Nom. Mais, plus que partout ailleurs, ils t’oublient. Aujourd’hui, Perpignan ne t’aime pas, Perpignan te hait. Engagés dans cette ville, les […]

Offrande

Croix du supplice symbole de mort triomphe indicible victoire de la vie bois du martyre qui porta l’Amour scandale pour le monde Jésus-Christ sauveur de notre humanité porteur du rachat par la puissance d’un sacrifice condamné à mort alors innocent choix divin volonté parfaite d’un Père aimant.

Source

S’écoule en torrents dans les ravins de la mort une source de vie l’ombre du silence étendue démesurée car l’Amour est sans mesure tranquille je m’y abreuve dans la quiétude et la douceur divines plus d’angoisses chassés les doutes vaincus les tourments brisés les plans du Mauvais victoire sur la mort.

Semence

Sang répandu versé comme une somme exorbitante qui lave le sol éponge la faute étanche la soif de ces chrétiens que l’on persécute ceux qui témoignent courageux ardents fidèles malgré le danger prêts à tout instant pour notre Seigneur liquide répandu sur la terre pour la vivifier

Éruption

Le bruit se déchaînedans les passions brumeusesquand règne un au-delàqui dans le silenceveut visiter ton cœurcomme un volcan ardentun brasier incandescentil fait sourdre le feud’un amour parfaitun cœur amoureuxtranspercé par les mauxblessé par l’humaine fautequi l’enserra d’épinesde ce cœur souffrantle sang se répandqui apaisel’eau s’épandqui calmeet qui abreuve.