Dieu vomit les tièdes

Se laisser inspirer par la grâce des mots, Toucher par la folie humaine, humble et sainte, De ce Dieu tout aimable à la sublime étreinte, Comme si sur la Croix nos douleurs et nos maux Avaient rejoint son Cœur d’une âme délicate ; Comme si cette Hostie et ce Vin consacrés Rejoignaient nos désirs en…

Flammes d’éternité

Vieil homme, usé, vieille peau sans prétention autre que la sagesse, je m’étais enorgueilli et ma jeunesse caressait encore les ombres passées. Je marche dans la pénombre où j’entre et la lumière d’où je sors. Je cours vers mon départ. Les bonheurs sont rares et les pleurs sont nombreux. J’écoute dans ma nuit l’étroitesse de…

Épître à un franc-maçon

Le sang de nos sillons a pourri sur la plaine. Il boit l’ignoble prix de notre liberté, Engloutit les tourments dont notre terre est pleine En répandant partout ce qu’il a colporté :   Haine, sanglots, misère, cadavres, immondices, Combats, divisions, ténèbres et Terreur. Que de sang délesté sur les noirs interstices Du coupable creuset d’une…

Avertissement

Incapable de tant dont le désir amer Abuse la pensée et détruit l’âme en peine, Dites-moi le trop-plein qui brûle dans la mer Du feu triste et puissant qui coule de la haine ;   Venez dire ici-bas ce discours rejeté : Que vous ne vivez plus, mourant dans la géhenne, D’avoir vécu comme eux par votre…

Parole à l’Accusateur

Je décide d’écrire au vent d’été subtil Un poème aux doux mots qui me sont une gloire, Comme un jeu dangereux qui m’ouvre une victoire ; S’il n’est pas de désir au tour plus simple et vil, Que cette transe ignoble au cœur de mon histoire ; Je ne pense qu’à mal de l’esprit volatil Que…

Quis in girum it

Protégé par Cléo Le cœur amer je chante une sombre folie, Comme un silence mort d’où bruit le malheur ; Autour de moi, troublante angoisse, une chaleur, Telle la vanité que l’orgueil me spolie. Dans ce quotidien de sombre glacial Je demeure fourbu de haine et de colère, Rien ne me soulage et nul ne…

FACE À L’HOMME DEBOUT

Il s’éveille soudain face à l’Homme debout. Il voit comme un Fils d’homme ; en bas, un feu qui bout, Plus haut, le Ciel ouvert, et Saint Pierre à l’entrée. Un frisson de chaleur et sa vie illustrée Tourmentent le regard de l’âme… Quelques mots Sont prononcés par Dieu qui rappellent ses maux. Tout semble…

QUOTIDIEN D’UN POÈTE EN QUÊTE D’UN PEU DE REPOS

La gloire d’un instant que l’on surprend Par la voix d’un commentateur D’on ne sait quel sport, jeu vidéo, Ou jeu de stratégie, Aussi éphémère que mémorable, Aussi mémorable que futile. La joie d’un instant où l’on reçoit L’Esprit saint dans notre cœur enfin prêt, L’Esprit de lumière et de paix Aussi long que mémorable,…

JOURNAL D’UNE ÂME DAMNÉE

Tristesse et peur me meurtrissaient comme un jour de détresse ! Dure rancœur et dur péché en ce jour de tristesse. En cette soirée de printemps il semble que je prie, Mais vers le noir démon, Satan, c’est mon mal que je crie, Implorant à genoux ma mort, ce fléau humaniste ! Je n’ai plus la chance…

PÉCHÉS CAPITAUX – LA COLÈRE

Un feu me brûle, un feu de braise noire, Un feu qui tue le beau désir de croire ! Un feu me ronge et ravage mon cœur, Un feu sans joie, plein de fiel, de rancœur, Qui, lancinant, porte en lui plus de haine Que mil démons de la male Géhenne ! Ce feu qui mène à…

LES SAGES ET LES FOUS

La sagesse est vertu – des faibles c’est l’adage ; Mais de le dire a-t-on oublié le courage ? Laissant place aux cris hérissants De Folie, le mal des puissants, C’est notre temps qui crut qu’étaient sagesses Les vains baisers de deux princesses. Voici, pour le prouver, le dit de la nation, Qui fut la prime au…

CATHARSIS D’UN UTILITARISTE

La gueule de l’enfer s’ouvre d’impatience ; Machiavel tremble : tremble, homme de la défiance ! La tentation nous vainc, nous, manipulateurs De l’occasion manquée ! nous, tentés tentateurs, Nation mortelle, griffe acérée, race impure ! Nous, prédateurs manqués de la gloire future ! Nous, profiteurs vaincus de l’utile amitié ! Satan est notre Roi qui n’a pas de pitié, Notre Juge…