SEPT TENTATIONS, SIX CHUTES

Je voulais guérir de la myopie. J’aurais aimé en guérir. Mais telle n’est pas la volonté de Dieu, Lui qui me veut près de lui. Je dis cela parce que j’ai été tenté par Satan et que j’ai succombé. Et que je n’ai pas succombé de n’importe quelle manière. Et que la personne qui a…

ADDICTION

Je pose mon regard sur un océan terne. Vois-le ! Cet océan, vois-le me tourmenter ! Son flux morbide est là qui prétend m’enchanter : Le malheur bruit, déjà, de son eau qui me berne. Un phare m’éblouit de sa pâle lanterne, Inondant ce regard qu’il aime à régenter ; C’est cet obscur éclat qui…

SÉDUCTIONS

Je tremble de frayeur devant tant de violence, Et, dans mon cœur meurtri le Mal vient en silence Me susurrer la Haine et un sombre désir ! C’est l’envie de la mort, d’avoir ce faux plaisir De venger sa misère et de vaincre sa peine. Point d’Amour, point de vie dans la sombre Géhenne. Comme…

SUITE À LA SAN PANTZAR DE SAINT-JEAN-DE-LUZ

Euskaldunak ! Pourquoi déjeter tant de haine ? Vous croyiez donc brûler du feu de la Géhenne Le serviteur vaillant de Jésus Christ le Sauveur ? Ce feu n’a pas de goût ni même de saveur ! Ce feu n’est que dégoût et volonté funèbre De maintenir ce monde au fond de la ténèbre !…

LES ENFERS

Comme une agonie qui dure et qui ne meure pas, Un semblant de vie qui s’essouffle, S’estompe, L’Enfer est ce monde, Ce monde sans loi, Mort d’avoir trop la foi. Un peu de mort dans un monde de morts, Pour soulager les souffrances Infinies. Tout en bas, on retrouve Le porteur de misères Autrefois porteur…

TERRE-NEUVE

Il en est, en France, Qui désireraient tant Accoster à Terre-Neuve, Qu’ils ne trouvent pas d’autre idée Intelligente, Que de nommer leur groupe Terre-Neuve – En latin, pour faire intellectuel ! Latin, langue de science, Qu’ils ne maîtrisent pas même, Mais qu’ils manient in fine ! Terre-Neuve, Si vous ne l’avez pas compris, C’est cette…

BAMBI

Bambi. Pour vous, c’est un cerf, Un petit faon ; Pour moi, C’est un honteux qualificatif, Une insulte maintes fois Répétée. « Eh Bambi ! Ta gueule ! Eh Bambi ! T’es qu’un boulet ! » Voilà mon quotidien, Voilà ce que fut ma vie. Je suis mort d’avoir vécu, Car la Haine fut mon…

MARTYRE SCOLAIRE

En hommage à la fille de Nora Fraisse L’école… Je n’ose pas même m’en souvenir, Et si je m’en souviens, Je m’en souviens comme si c’était hier ! Vous autres, les neurotypiques, Vous regardez la différence Avec tant de mépris ! L’école… Je m’en souviens comme si c’était hier, Des moqueries, de la cruauté, De…

CALVAIRE ESTUDIANTIN

Perdu dans la foule Comme un déchet dans le vide-ordures, J’erre, j’erre, et je ne trouve pas ma voie. Perdu dans la masse Comme une feuille morte dans le compost, Je meurs, je meurs de ne pas avoir d’amis. Oui, je meurs. Ils n’ont pas compris, ces étudiants prétendus, Ils n’ont pas compris Qui j’étais…

NON-SENS HUMOURISTIQUE

L’humour, décidément, se croit illimité, Illuminé de sa flamme de rire, Gras comme une saucisse Un peu trop saillante. L’humour est pourtant La reconnaissance de ses propres limites, La reconnaissance de sa pauvreté, Lui qui ne prétend pas Montrer sa propre gloire, Mais plutôt s’amuser. Quand on rit avec sérieux, On ne rit pas ;…

PROFANATION

Suite à l'odieuse profanation d'une église en Hongrie. Ombre d’un silence, Qui glace le sang. Dans la nuit, Les traîtres l’ont défigurée, Notre Reine. Quelques hommes de Satan, Des possédés, Des gens de haine, Ils l’ont défigurée ! Cette peinture noire sur les yeux De Marie, Cette peinture si noire, D’un noir inhumain ! On…

LA MISÈRE DE L’HOMME

La misère de l’homme est comme un vil cafard : Elle se décuple la nuit, elle fuit le jour. La misère de l’homme est un soleil blafard, Qui éclaire sa nuit comme l’obscurité éclaire l’ombre. La misère de l’homme est de n’aimer personne, Du moins de n’aimer que ceux dont elle reçoit plus qu’elle ne leur…

APRÈS UNE RENCONTRE AVEC L’AMOUR INCARNÉ

Je rencontrai un dimanche une femme, Pleine d’amour, disait-elle, pour l’âme, Pleine d’amour pour les autres humains, Les animaux. Il suait par ses mains, Ce bel amour ! Il vivait tout en elle, Ce bel amour ! Car cette péronnelle, Pleine d’amour pour elle et pour son cœur, Ne comprenait pas l’éternel honneur, D’aimer Jésus, Dieu d’amour…

MISERE DE L’ATHEISME

Je le voyais, ce frère, haïr son Dieu, Et déverser un flot de haine noire, Vider un sac infâme et vexatoire Envers l’Amour. Je le vis, en ce lieu De faux-semblants, cracher sur les fidèles ; Sur cette Toile aux fils laids et vicieux Je vis la Haine en un flot pernicieux, Venir tout droit…

DA’ECH MOURRA

Da’ech. Ce mot résonne comme un poison qui décourage. Da’ech. Ce mot tue chaque jours des milliers d’êtres humains. Da’ech. Ce mot vomi l’art et brise ce qui ne vient pas de lui. Une seul arme, une seule, peut venir à bout de Da’ech ; cette arme vous la connaissez tous ; cette arme déplace des montagnes…

ILLUSIONS SATANIQUES

« _La victoire s’approche ! » Susurrait Satan à ses sbires. C’était un jour de juin, sous la pluie déferlante, sous cette pluie satanique, où seul le Mal semble régner. Mais l’Ombre ne dure jamais bien longtemps. Non, l’Ombre est friable, quand la Lumière est indestructible. « _La victoire s’approche ! » Susurrait-il donc. Dans ce monde rempli de Haine, l’Amour…