BAMBI


Bambi.
Pour vous, c’est un cerf,
Un petit faon ;
Pour moi,
C’est un honteux qualificatif,
Une insulte maintes fois
Répétée.
« Eh Bambi ! Ta gueule !
Eh Bambi ! T’es qu’un boulet ! »
Voilà mon quotidien,
Voilà ce que fut ma vie.
Je suis mort d’avoir vécu,
Car la Haine fut mon quotidien
De rejeté !
Bambi m’était jeté en pleine figure
Dès que je passais dans les couloirs !
Qu’avais-je fait pour mériter ce surnom,
Cet odieux sobriquet ?
Qu’avais-je donc fait qui leur parût mal ?
Pas grand-chose, si ce n’est que la Haine
De l’être différent
Leur montait au nez,
Haine qu’ils aimaient vomir
Avec méchanceté,
Sans rien attendre en retour
Que de continuer leur jeu meurtrier !
Je me méprisais,
Je me renfermais sur moi-même,
Face à tant de méchanceté
Et de mal,
Qu’aurais-je pu faire ?
La mort, puissance
De Satan ;
L’Amour,
Acte divin !
Voyez-les donc,
Ces gens qui me haïssent !
Ils peuvent m’appeler
Bambi tant qu’ils le veulent,
Ils pourraient continuer,
Dieu les vaincra,
Ces démons humains !
Voyez-les, leurs actes zéroïques !
Quel courage d’insulter
Un homme qui ne comprend pas,
Et qui ne se défend pas !

commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s