Discours à Marie

Je veux faire un discours à la plus belle Femme‚ Celle-là que Jésus donne à l’humanité‚ Notre Maman du Ciel‚ la Vierge‚ Notre-Dame‚ Qui met à bas le fiel de notre vanité‚ Écrase du talon la tête du reptile ! Quand Lucifer devint l’Ennemi du Seigneur‚ Quand Ève trahit Dieu d’une âme versatile Et qu’Adam…

Fête d’anniversaire

Souffler sur le gâteau cette bougie en plus, Signe des ans qui vont et partent de ma vie… J’y vois comme une joie à la beauté ravie De me laisser aimer par ces moments élus,   Bénis par ces vivats, cette note amicale, Ce chant, comme un passage au-delà d’un muret, Du plus loin généreux…

Ardeurs automnales

Il contemple le paysage Qui fait briller l’éclat d’un feu – Mon cœur regarde un doux visage, D’ardeur mon âme fait un vœu !   Qui fait briller l’éclat d’un feu Soufflant sur la fougue d’automne ? D’ardeur mon âme fait un vœu Du bel été qui s’abandonne !   Soufflant sur la fougue d’automne, La bourrasque et…

Radicalisation

L’ardeur du témoignage au cœur missionnaire, Voilà l’exemple à suivre en ce monde perdu ; Tandis que le Démon fait gronder le tonnerre Dans son sournois désir de réclamer son dû,   N’hésitons plus jamais devant l’annonce heureuse, Cette grande nouvelle inscrite dans le Ciel ! Face à l’inique épreuve osons donc, l’âme preuse[1], Planter la Croix…

Le signe du Pic Carlit

Face au mépris de ceux qui l’ont déboulonnée La Croix des Catalans regagne sa splendeur ; Sous les yeux ébahis de la France étonnée, Le sommet du Carlit retrouve la candeur   De cette âme ancestrale à l’ombre familière. Nul ne semble savoir qui remit ce saint bois Au sommet, mais je sais que la douce…

Ecrire

J’écris à m’inspirer ce souffle intérieur,Ce cri de l’encre noire et d’une plume vaine ;Je laisse fuir un mot sur mon cahier rieur,Pour les yeux qui verront tout le pur de ma peine. Là-haut, dans l’horizon du tranquille lointain,Je parle et sanctifie un peu de l’existence,Les vers sortent du cœur en ce tendre matin.Le juge littéraire admire…

Les merveilleuses vues de l’esprit humain – remise au point #RAP1

L’athée, seul spécimen au monde à se réjouir d’être une machine plus intelligente que les hommes, revendique donc là ce que nulle intelligence artificielle n’est parvenu à accomplir. Écoutez-le, ce représentant des sans-Dieu qui se croit opprimé jusque dans les seuls pays où l’on accepte sa présence sans broncher. À l’entendre, Dieu n’existe pas, parce…

Foyer

Qui sent cette flamme apaisante ? Elle crépite du petit bois – L’élan d’un doux foyer m’enchante, Étreinte du feu des émois ! Elle crépite du petit bois, De cette bûche consumée – Étreinte du feu des émois, Dans cette offrande désarmée. De cette bûche consumée Le feu puissant chauffe les lieux – Dans cette offrande désarmée,…

Rencontre

Protégé par Cléo Au-delà de la peur qui traverse la France, Avec le vers je veux toute l’immensité, Moi qui cherchai l’espoir d’être plébiscité, Je reçois tout le bien d’une neuve espérance. Parfois, la chair tombait, du fait d’un orgueil rance, De la tentation d’un acerbe excité, L’angoisse et la tristesse avaient droit de cité,…

« Et Dieu dans ta vie ? »

« Pas le temps pour ce genre de réflexion. À Paris, tout fonce. Trop vite. Toujours la même routine. Lever tous les jours à six heures et demie. Lever, douche, toilette, petit-déjeuner. Du lundi au samedi je marche pour aller au boulot. Je marche à grandes enjambées. Sinon je perds du temps. Alors disons que je…

Troisième blancheur

Protégé par Cléo De Pologne naguère a sourd une blancheur, Qu’un Turinois jadis vit comme dans un rêve : Éclat pur d’un joyau que ce grand voyageur, Cet homme qui porta la Vérité sans trêve ! Ce visage épuisé par les terribles ans Ne refusa jamais la douceur d’un sourire, Même face à la guerre…

Repos

Protégé par Cléo Dans l’église, ce soir, la nuit semble oppressante, Par mon triste péché je me sens faible et dur, Porter le sombre teint propre à cet être impur Révèle à tout mon corps sa plainte gémissante. La demeure de Dieu, humble et resplendissante Accueille le fardeau de mon esprit peu sûr ; Laissant…

IL ÉTAIT FRANC-MAÇON

À Maurice Caillet. Je ne crois pas au vain de la sinistre Église Où le vœu d’être libre s’enlise, Je ne crois pas en Dieu, ce Jésus qui n’est pas, Qui n’est qu’un repousse-trépas, Je ne crois pas au Père, à l’Esprit. Pour paraître Je vais voir ce vaniteux prêtre, Mais aujourd’hui, fini. Assez du…

L’AUTRE CENTENAIRE

La France se souvient d’un futile armistice, Oubliant son grand saint qui vécut au désert ; Plus le moindre poilu dans ce monde factice Pour avertir le monde et son fatal concert, Quand les écrits parlants d’un prêtre d’Algérie Rappellent avec foi le noble de l’Amour. Face à lui se dressait l’humble périphérie D’un monde…

DANSE DE LOUANGE

Fermant les yeux, je dansai ; Les fermant à la lumière Du monde, la fois dernière, Je dansai, je m’élançai ! Ma danse était libérée : Mon pas était doux, léger ; Je me laissai protéger Par sa force accélérée ! Je dansai pour Jésus Christ, Le roi d’éternelle gloire ; Je dansai pour sa…

L’AMOUR EST IMPROBABLE

La joie du quotidien, c’est simplement d’aimer. En ce monde où le Mal veut toujours essaimer, Le chrétien doit s’armer de l’amour pour son frère ! Aimer son frère humain nous paraît téméraire, Et pourtant cet amour nous donne d’affronter, Avec courage et foi, le désir de compter, De vouloir mesurer cet incommensurable D’amour – dans…

LE TEMPS DES PROMESSES

Patience ! il viendra, le temps des promesses ; Patience ! Le cœur droit des hommes de bien Saura vaincre l’Iniquité. Le cœur pur des hommes justes Vaincra la perfidie. Nous sommes dans ce monde Des envoyés de Dieu, Non pas des gens du monde, Ni même liés au monde ; Nous sommes libres. Patience,…

VINGT-ET-UN

Vingt-et-un, comme un collier de vingt-et-une perles ! Courage des serviteurs du Christ, fidèles ! Leur cœur touchera même celui des étudiants d’Allah, le cœur de ces mécréants fidèles à leur sauvagerie ! La beauté d’un collier, on la vole, on la voie, on l’admire ! Ô Seigneur, trouverai-je les mots pour décrire la sainteté de ces martyrs chrétiens,…

Dans notre France qui meurt

Dans notre France qui meurt et qui refuse de vivre ; Dans notre France qui ne croit plus en Dieu et que gouverne Satan ; Il y en a bien peu qui croient. Dans les Cités de ce monde existe-t-il une âme assez belle pour se dire : Dieu existe ? France, pauvre France, pays infidèle !