Une histoire de GAFA

Anticontes Épisode 1 : Google Il était une fois une humanité ou Internet n’existait presque pas. Le monde se portait bien, sûrement mieux qu’aujourd’hui. Le réseau international de la toile était réservé aux Américains et à une certaine élite occidentalisée, ou quelques passionnés d’un certain Windows 98. Dans leur laboratoire de la Silicon Valley, deux programmateurs, méconnus […]

Contemplation

Je me tiens loin des yeux dans la petite église,Tandis que vient à moi comme un doux scintillé,Tel un astre au regard lentement habilléPar le si bel amour d’une sainte prêtrise. Dans ce moment de paix nul remords n’a de priseSur mon cœur tout heureux d’être tant dépouillé ;Face à mon bon Jésus je suis agenouilléEt […]

Chant en langues

Protégé par Cléo Il s’élève, prudent, un chant mélodieux, Fulgurante harmonie au cœur de l’assemblée, Une grandeur de l’âme au désir radieux. La foi vient tout remplir de sa grâce comblée, Et devant sa vigueur le silence s’est tu. Un air que chacun chante et que nul ne compose ; Sublime habit de mots dont l’homme […]

Prière sur Perpignan

Seigneur, toi seul connaît le chemin de l’éternité. Seigneur, tu vois cette ville, ce pays catalan, aux si beaux retables, aux sublimes églises. Les hommes ont rivalisé d’ingéniosité et de talent pour glorifie ton Nom. Mais, plus que partout ailleurs, ils t’oublient. Aujourd’hui, Perpignan ne t’aime pas, Perpignan te hait. Engagés dans cette ville, les […]

Offrande

Protégé par Cléo Croix du supplice symbole de mort triomphe indicible victoire de la vie bois du martyre qui porta l’Amour scandale pour le monde Jésus-Christ sauveur de notre humanité porteur du rachat par la puissance d’un sacrifice condamné à mort alors innocent choix divin volonté parfaite d’un Père aimant.

Éruption

Protégé par Cléo Le bruit se déchaînedans les passions brumeusesquand règne un au-delàqui dans le silenceveut visiter ton cœurcomme un volcan ardentun brasier incandescentil fait sourdre le feud’un amour parfaitun cœur amoureuxtranspercé par les mauxblessé par l’humaine fautequi l’enserra d’épinesde ce cœur souffrantle sang se répandqui apaisel’eau s’épandqui calmeet qui abreuve.