HYMNE POUR LA NOËL


Le Seigneur est venu. Ô Dieu, bon Roi, grand Homme !

Ô belle petitesse, invincible innocence !

Rien ne peut égaler ton infinie puissance,

Nul ne l’arrêtera, pas même cette Pomme

Qu’Ève un mal jour goûta. Un démon l’a juré

Par la bouche de Pierre en un lais susurré :

Personne d’autre n’est Dieu, serviteur et maître.

Il n’y a que par lui que le Bien peut paraître.

Est à lui seul le fait de l’Amour bienheureuse.

Tu nous aimes, Seigneur, et notre plaie galeuse

Est guérie ; est guérie cette faute-blessure

Des premiers temps de l’homme ; est guérie cette morsure

Du serpent détestable ; est guérie la bouchée

Qui laissa sur ma gorge une pomme séchée.

Oui, Seigneur, chaque jour est donné par ta grâce ;

Merci. Et maintenant, faisons vache grasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s