FRANCE


Ô ma chère contrée, mon pays, mon enfance !

Toi, douce courtoisie ! toi, venin de l’offense !

Nation polie, jardin cultivé, beau gazon,

En six lettres amies écrites de raison,

En six côtés tracés par ta folie rebelle,

En six vers j’aime écrire ô combien tu es belle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s