FRANCE

Ô ma chère contrée, mon pays, mon enfance ! Toi, douce courtoisie ! toi, venin de l’offense ! Nation polie, jardin cultivé, beau gazon, En six lettres amies écrites de raison, En six côtés tracés par ta folie rebelle, En six vers j’aime écrire ô combien tu es belle !