Prière sur Perpignan


Seigneur, toi seul connaît le chemin de l’éternité.

Seigneur, tu vois cette ville, ce pays catalan, aux si beaux retables, aux sublimes églises. Les hommes ont rivalisé d’ingéniosité et de talent pour glorifie ton Nom. Mais, plus que partout ailleurs, ils t’oublient. Aujourd’hui, Perpignan ne t’aime pas, Perpignan te hait.

Engagés dans cette ville, les chrétiens ont besoin de toi, Christ Jésus. Ils ont soif de ton amour. Tu dis que l’arbre se reconnaît à ses fruits. Alors donne-nous des pousses qui donnent des plants solidement enracinés, des fruits juteux, des arbres magnifiques !

Assez d’incroyance, Seigneur Jésus ! Assez de mécréance ! Assez de querelles de clochers ! Assez des manques d’initiative ! Assez des misérables cacahuètes que la franc-maçonnerie daigne te laisser ! Toi qui as promis l’éradication des nations païennes, détruit-la, Seigneur !

Assez de ces quartiers rongés par la violence, la pauvreté, la radicalisation islamiste ! Quels qu’ils soient, Seigneur, mets-y ta paix et ta lumière ! Montre-toi, Seigneur ! Ne nous cache plus ta face ! Révèle-toi à ce monde impie et mort ! Viens lui donner la résurrection !

Donne-nous des disciples qui soient missionnaires en paroles et en actes. Que nous cessions de reculer devant le besoin que tu as de te faire connaître. N’est-ce pas notre mission première ? T’annoncer ?

Viens chasser les nuages, les ténèbres, les mensonges, les méchancetés, les injustices. Par ta puissance, daigne renvoyer Satan en enfer et l’y garder !

Quant à nous, chrétiens, cessons de nous regarder, de regarder en arrière, de regarder tout ce qui ne va pas ! Pourquoi refusons-nous toujours de te suivre parce que tel clocher ne dit pas la Messe le dimanche, mais le samedi ; parce que la franc-maçonnerie effraie et vérole ; parce que la misère humaine est trop grande pour que nous la regardions en face ; parce que tel groupe de prière est mieux que tel autre ; parce que telle communauté a vécu une profonde et terrible crise ; parce que telle paroisse ne chante pas en langues ; parce que les jeunes sont peu nombreux ; parce que la Sainte Messe est dite dans la langue vernaculaire et non en langue sacrée – ou l’inverse ; parce que les obstacles sont immenses. N’est-ce pas notre Dieu qui nous a dit : si tu as une foi grosse comme une graine de moutarde, tu diras à cette montagne de se jeter dans la mer, et elle ira ? N’est-ce pas aussi lui qui a dit : vous n’avez pu le faire à cause de votre manque de foi ; ceux-là se chassent par le jeûne et la prière !

Ô Seigneur ! Viens briser les chaînes qui emprisonnent ma ville d’adoption ! Viens démolir les œuvres de péché ! Viens nous humilier et nous racheter ! Viens éveiller les chrétiens endormis ! Viens éveiller, je t’en supplie, notre Église ronronnante et ensommeillée !

Jésus, je proclame ta victoire sur ce diocèse, ses divisions, ses craintes, ses peurs, ses fuites, ses occasions manquées, ses indécisions, ses décisions coupables, ses villes déchristianisées ! Je proclame ta victoire sur la franc-maçonnerie catalane, ses ouvrages calculateurs, ses actions coupables, les cooptations, les parjures, les serments diaboliques, les mensonges, la corruption ! Je proclame ta victoire sur notre incapacité à évangéliser ! Je proclame ta victoire sur les confessionnaux trop souvent vides, les péchés inavoués, les péchés mortels !

Viens à notre aide, Jésus ! Viens nous réveiller ! Ne permets plus que nous cédions à la tentation du péché et de la misère ! Viens redonner ta vie à Perpignan !

Amen !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s