Ambitieuse rêverie

Les ombres ont bruit d’un terrible silence, L’éclat d’une pâleur sans le soudain des noms A fini par clamer ce que nous assénons : Devant l’art du beau vers un maigre esprit s’élance. Vous armez de la lyre à la folle excellence Ce nigaud méconnu que d’un trait nous crénons ; Ces palais qu’il possède et qu’il…

Conseils avisés

Les rêves obsédants de l’esprit chagriné Par l’échec qu’il redoute avec l’âme en furie, Voilà quels sont les maux d’un homme enfariné Ou d’un ambitieux qui pleure à l’incurie, Lorsqu’on ne dit rien d’un présumé talent. Le fourbe cauchemar de cet orgueil superbe Répète son refrain d’un air ambivalent, Entre tristesse vraie et songerie acerbe.…

Méditations rêveuses

Je médite cela – que le poète trouble L’alentour de nos yeux d’un rêve bien écrit. (Je crois que le réel n’a rien de l’être double Aux confins du sommeil qui de l’homme se rit ; Ce soudain fulgurant du sens qui se réveille Tandis que nous dormons, nous reposons l’esprit.) À l’âme poétique aiguisons notre oreille !…

Donneur de rêves

Je me laisse tirer par le bras de mon rêve, Court après les lauriers les lorgnant de mon art ; Avec mes vers je crois suspendre le regard À l’âme de ces mots qui me prennent sans trêve ! Je me laisse inspirer par le vain du silence, Le quelconque des sons qui vont à nos esprits ;…

Reconversion

Je n’entends plus la nuit parler du jour qui va. J’ai comme démoli le feu noir de ma haine, Brisé le déshonneur d’un air qui raviva Cet immoral brasier du fond de la géhenne.   Je crois le bruyant pur de cet ignoble auteur, Mon souffle exhale une ombre à l’haleine fétide ; Mon âme me…

Harmonie(s)

Dans le silence heureux de la tendre nature, La main du temps recueille un parfum velouté, Tandis que j’aperçois le généreux flouté D’un regard délicat devant cette peinture.   Impression de temps d’un silence parfait, Tableau mélodieux que contemple un artiste ; Quelque part, je reçois cette touche élitiste Qui surgit dans l’hiver d’un douloureux effet.…

Nouveauté du Jardin – « Jour de poésie » #Annonce

Bonjour chers amis,En cette période de confinement et pour la suite des événements, je désirais vous proposer de recevoir une newsletter poétique tous les samedis soirs à 20 heures vous partageant un poème du Jardin poétique en avant-première. Cette newsletter, appelée « Jour de poésie », a pour objectif de vous donner les dernières nouvelles…

Être poète

Je ne sais que décrire alors j’écris ces mots, Sans raison, c’est possible, et pourtant je soulage Mon cœur trop plein de verve avec un grand courage : Au-delà de mes vers je vois mes airs jeunots, Je sens cette douleur de mon âme brisée Par le rire d’autrui dans cette cour, hier. Oui, peut-être ai-je…

Incompris des mots

Protégé par Cléo Poignante découverte à la froide stupeur, Splendide inachevé d'une calme torpeur ; Je ne sais que penser de cette nuit sublime – Où court ma plume folle au rythme de ma peur – Ni ne croit révéler le moindre de ma rime ; Gorgée de mots, mon cœur se penche, ô dur…

Écrire

Protégé par Cléo J’écris à m’inspirer ce souffle intérieur, Ce cri de l’encre noire et d’une plume vaine ; Je laisse fuir un mot sur mon cahier rieur, Pour les yeux qui verront tout le pur de ma peine. Là-haut, dans l’horizon du tranquille lointain, Je parle et sanctifie un peu de l’existence, Les vers sortent…

Douce partition

En déposant ces mots j’écris l’éclat d’un rêve Et laisse à l’aventure un trait de sa douceur, Je prends la douce plume où j’ai mêlé, si brève, Une idée imprécise à l’opaque noirceur. Quand je ne sais que dire avec les mots des sages, C’est alors justement qu’en moi viennent les vers ; Chanteurs mystérieux…

Déclaration de foi

Protégé par Cléo Je pense au temps qui passe et je voile mes mots ; J’évoque le destin de quelque tendre rime ; Ce matin, je me dis que je touche aux émaux Qu’une grandeur me donne et que ma plume imprime. J’imagine l’époque où je n’étais qu’enfant, Ce beau petit garçon d’une âme douce…

CONSEILS À CEUX QUI VEULENT SE LANCER EN POÉSIE

Ceci n'est pas un poème. Vous vous sentez encouragés par vos proches dans l'écriture, notamment parce que l'on trouve vos premiers essais réussis ? On vous a demandé d'écrire un poème, et vous avez réussi à en maîtriser le style et à mettre un bon rythme ? Vous voulez tout simplement vous essayer à l'art…

ESPÉRANCE

Dans ce rêve envolé je m'arrime à l'espoir Que, peut-être, le temps vient offrir à ma lyre ; Je le crois tout à fait tant j'aime me relire, Voir dans ces vers le Beau dont ils sont le miroir. Ma joie est de sortir ma plume du tiroir, Humecter le papier de son tendre collyre…

L’ART DU VERS

Qui n’a pas essayé un peu de poésie ? Ou quelques mots, cherchant des vers de frénésie ? La poésie sublime aussi bien l’avenir Que l’homme se dessine et ne peut retenir, Que le fuyant passé, tiré de la mémoire, De quelque fier ancêtre au sommet de sa gloire. Mais ce que le poème, art…

CHANTS AU LANGAGE ET À L’EXPRESSION

I AUX COMPAGNONS DE MON EXISTENCE Le poète est ce chanteur à vif, À fleur de peau, Empli d’émotions et d’empathie ; Il semble même qu’il aime ! Le poète est ce joueur de lyre, Ce joueur de flûte, Plein de bonté pour la vie qui le porte ; Comme un homme il chante, Comme…

NAISSANCE D’UN POÈME

Entends ce doux murmure ! entends la poésie, Qui se met à chanter un air de frénésie ! Entends ce doux murmure ! entends l’inspiration, Guider la main du cœur, guider la narration ! Écoutes donc la vie et laisse-la écrire ; Même dans la tristesse, il te fera sourire ; Il fait fleurir en toi comme un beau myosotis :…

L’INSPIRATION VIENT

Saint-Donatien, un jour de mars 2004, il fait froid dehors, l’hiver a duré ! J’écris un poème pour Napoléon ! Il me faut seulement une heure pour écrire six quatrains, vingt-quatre octosyllabes ! Un don se révèle. Les Ponts-de-Cé, février 2009, il fait froid, mais le printemps vient. J’écris, et j’écris mal depuis Derval ! Que j’écris mal. Mon…

ÉLUARD

La terre est ronde comme un carré quand on s’illumine elle est ronde comme une pomme quand notre cœur est illuminé par l’amour la force de vie Qui seul transmet cette flamme de la foi pas cette foi vaine en l’homme et en sa foi mais en Dieu qui seul sauve et aime Car toi…