Harmonie(s)


Dans le silence heureux de la tendre nature,
La main du temps recueille un parfum velouté,
Tandis que j’aperçois le généreux flouté
D’un regard délicat devant cette peinture.
 
Impression de temps d’un silence parfait,
Tableau mélodieux que contemple un artiste ;
Quelque part, je reçois cette touche élitiste
Qui surgit dans l’hiver d’un douloureux effet.
 
Je peins ce beau poème et j’écris cette toile,
Mais cela ne vaut rien sans le cri du désert,
Le désespoir soudain de l’enfant peu disert
Que l’on frappe de mots sous le pleur d’une étoile.
 
Au centre de ma vie, une Croix… Passion
D’un homme tout divin portant chaque blessure ;
Autour, quelque poème à la plume peu sûre,
Beauté d’un écrivain à l’humble vision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s