Jean-Luc

« Réduire mon pouvoir à la chose sacrée, Ma personne superbe aime cela… Je suis Cet ignorant de Dieu qui prétend que je suis Les voix de la vertu de leur folie ambrée !   Quand je vais sous le jour comme un loup malheureux Quémander ma victoire au scrutin imbécile, Je me fais le tribun de […]

Foi de frère

Avoir le goût du monde et de cette superbe Qui vous conduit sans fin sur les canaux d’ennui, Comme un fol ombragé d’une exécrable gerbe, Sentir un beau malheur duquel le vain a lui N’est-ce donc point la fin, la limite mortelle, Qui vous prennent à vif sans rien laisser pourrir ? Quand pleuvent les printemps […]

Cet été que je ferais mieux d’oublier

Paray-le-Monial, juillet-août 2017 Comprendre l’implacable, admettre l’impensé, Vivre l’hypocrisie et son fielleux mensonge, Sentir sur ses cheveux comme un air insensé De haine indestructible à jamais qui les ronge.   Obscur cœur de charlotte à l’atour aguicheur, Violent doucereux qui blesse l’entourage, Je sens un tremblement de venin chez ma sœur, Et je ne revois […]

Une histoire de GAFA

Anticontes Épisode 1 : Google Il était une fois une humanité ou Internet n’existait presque pas. Le monde se portait bien, sûrement mieux qu’aujourd’hui. Le réseau international de la toile était réservé aux Américains et à une certaine élite occidentalisée, ou quelques passionnés d’un certain Windows 98. Dans leur laboratoire de la Silicon Valley, deux programmateurs, méconnus […]

Aux Trois-Doigts

Protégé par Cléo Dans l’ombre d’une loge, ils croient à la lumière qui, jadis, rayonnait sur eux. Ces lucifériens ont brisé leur rage sur le bénitier. En quête du Bien, ils choient vers le malheur, les ténèbres, l’Enfer ; ils accourent à Satan. Dévots de leur propre personne, ils adorent Lucifer. Dieu les avertit, ils […]

ILLUSIONS

Le monde aime à te vendre un rêve fallacieux, Méfie-toi donc ! Ce rêve est comme l’aventure Qu’une Manouche dit en fouillant ta couture : Il vole ton honneur de son air disgracieux. Le monde te promet cet habitat spacieux, Cette femme charmante et cette devanture ; Mais à ne rien choisir ton esprit se […]