Aux Trois-Doigts


Dans l’ombre d’une loge, ils croient à la lumière qui, jadis, rayonnait sur eux. Ces lucifériens ont brisé leur rage sur le bénitier. En quête du Bien, ils choient vers le malheur, les ténèbres, l’Enfer ; ils accourent à Satan. Dévots de leur propre personne, ils adorent Lucifer. Dieu les avertit, ils n’écoutent pas ; ils présentent une oreille sourde à Ses conseils. Mais qui est Adonaï pour qui rend un culte à l’Homicide ? Un ennemi. Qui est Jésus à ces hommes qui veulent briser Son Église ? Un opposant. Qui est l’Esprit saint à cette armée de papier ? Un feu qui les dévore.
Le métier du maçon est de ne point rendre son tablier. Le devoir du maçon est d’être le Grand Architecte de sa propre réussite, quel que soit le prix à payer.
L’équerre et le compas, bouclier et glaive mathématiques d’un monde de chiffres qui s’est choisi l’Argent comme maître. Le tracé calculé du compas sur l’édifice de cartes que le souffle divin menace à chaque instant. L’équerre qui mesure l’invisible à l’aune du visible.
Serviteurs du Malin, retenus par les entraves du dollar et de l’euro, la foi seule brisera vos chaînes ! La Vie seule vaincra la mort !
Je ne dis pas cela pour moi ; je ne crains rien, car Dieu est avec moi. Mais vous, digito-trinitaires, servez la Trinité sainte, ou vous courez à votre perte. Vos magouilles, vos richesses, vos ineptes traditions, vos rites, vos sacrifices humains, vos combats d’avant-garde, vos destructions, vos massacres, vos décisions hâtives, vos assassinats, vos adultères, votre occultisme, vos tours de passe-passe, votre sorcellerie, vos calculs, votre raison, tous sont vaincus par notre Seigneur ! Pourquoi tant d’acharnement à démolir l’indestructible ? Parce que vous n’y parvenez pas !
Dieu a déjà oublié la franc-maçonnerie ! Il a déjà effacé son péché par la Sainte Croix ! Elle est inepte, détruite, égarée, hagarde, perdue, à s’être vautrée dans le fric, le mensonge et le pouvoir !
Mais Dieu n’a pas oublié les francs-maçons ! Ils Lui sont des enfants, des fils bien-aimés. Ils peuvent revenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s