PRIÈRE POUR LES FEMMES DE LA RUE


Ô femmes, qui pleurez, de votre corps détruit,

Les larmes du larcin au milieu de la Nuit,

J’implore le Seigneur : je Le prie pour vos âmes,

Qu’elles soient délivrées de ces injustes flammes !

Que des chaînes du vice, inique saleté,

Salissures (du cœur, dure réalité),

Que des chaînes du vice, enfin il vous délivre,

Lui qui pleure sur vous, Lui qui d’amour s’enivre,

Car il vous aime encor, malgré l’homme du soir

Qui vole vos vertus avec de l’argent noir.

Car il délivrera par sa Croix glorieuse,

Même les corps volés d’une Main injurieuse,

Il délivre déjà vos cœurs du désespoir mortel,

Il allume le feu de l’Amour éternel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s