Dégoût de Dieu


Déçu à jamais par la vie,

Il s’envole, loin, le petit oiseau.

Déçu à jamais par la vie,

Il semble qu’il n’a jamais existé.

Quel est cet oiseau ?

C’est nous.

Quel est cette vie ?

C’est notre Foi.

Car ce n’est pas la Foi

Qui nous abandonne,

C’est l’homme qui s’en éloigne

Par le péché.

Ô Dieu, qui seul nous délivre du péché !

Ô Seigneur, qui seul vainc le Mal !

L’homme ne vous aime pas,

Car, s’il vous aime,

C’est qu’il aime la vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s