Éruption de colère

La révolte qui gronde et que l’on n’entend plus – Oubliés, les sans-dents ! perdus, les gilets jaunes ! –, Ce feu qui couve au près mais regardé sous l’aune De la braise volant tels ces temps révolus, Le brasier qu’on étouffe avec cette vaccine, Il se réveillera comme un puissant volcan ; Bientôt l’homme…

Argentiers et argenteries

Quand jadis soigner l’homme entraînait la science À guérir le malade et soigner le mourant, De nos jours un miasme est produit de finance ; Maligne tragédie à l’atour rassurant,   Le fric ruisselle gras pour semer la misère. Pour que l’époque change il mettra le turbo, Comptant vendre un sérum on en fait l’émissaire : La…

Les cloches

La cloche de jadis sonnait la liberté – La victoire du Christ qui brisa nos défaites –, Elle chantait la vie et l’immense fierté De ce peuple chrétien qui chômait pour les fêtes.   La cloche d’autrefois tintait d’or ou d’argent, Car nul autre métal n’avait pour le fidèle Le sens ou la beauté de la…

Saint Sacrifice

Le tonnerre qui gronde‚ écoutez-le, chrétiens ! Il annonce les jours de persécution ; Telle une âme damnée exhortant ses soutiens‚ La puissance d’en bas crie : exécution !   Le dimanche sacré qui répugne aux puissants‚ Ce jour de mon Seigneur réclamé dans les larmes‚ Je le vois renversé par les cris rugissants De la haine barbare et…

Discours viral

Un silence d’automne au-dessus des vallées Qui sème la mort noire et le poison troublant, Un souffle éteint qui brûle avec le faux-semblant Des discours et des voix dans ces Champs-Élysées ; Je montre sa bicoque à leur monarque nu. Désignant le pouvoir de ma main tyrannique, Je fais pleuvoir les coups d’une ardeur satanique…

Mets ton masque et tais-toi

Mets le masque et tais-toi, Français manipulé ; Pour ton quotidien porte la muselière ; Surtout, prends peur, crains-le, dénonce, désespère, Car le pouvoir en place a bien affabulé ! Le masque sur le nez, le menton et la bouche : Discipline et vertu, mes chers concitoyens, Seront essentiels pour perdre vos moyens ! Avant…

Couvre-feu

Ils ont couvert la France avec le plomb des mots, Ils ont brisé ce peuple à qui la foi naguère Évoquait le doux son d’une brise légère ; Ne reste plus que l’ombre et le triste des maux.   Le Feu d’amour s’éteint dans l’âme de la France, Qui donc pour rallumer la flamme du bonheur ?…