Don total


Protection cléo

Protégé par Cléo

Je ressens sur mon être un souffle des sommets,
La douceur d’une étreinte en ses bras de tendresse ;
Elle qui m’a compris, tranquille, me caresse,
Ô corps heureux, comblé déjà, don désormais !

J’offre à la noble peau devant moi révélée
Le cadeau généreux d’un amour imparfait ;
Pour elle, je ne vis ni triste de l’effet,
Ni nuit de l’éphémère à la folle zélée.

Pour elle, j’ai la vie, et ce don merveilleux,
Je le fais chaque jour en lui donnant la mienne ;
Ce n’est point l’idéal d’une faible chrétienne,
Mais le joli cadeau qui comblera mes yeux.

Pour cette femme aimante et toute découverte,
J’ai voulu garder purs mon corps et mon esprit,
Plutôt que monnayer le faux dieu qui prescrit
De chérir les plaisirs qui vous mènent à perte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s