TEMPÊTE


Dans l’oppressant de la nuit
Sur un infini de mers
Comme un néant qui souffle
Qui mugit

Perdu dans la tourmente
Un équipage à la dérive
Un rafiot sans attaches
Que les courants ballottent

Les marins peu à peu
Perdent espoir
À quoi bon avancer
Dans l’océan
Où tous semblent aveugles

Dans les flots de la tristesse
Ils s’égarent

Pourtant
Une lueur quelque part
Au fond de leur cœur
Les raccroche à la vie
Les tient encore debout

Pour combien de temps

Dans la tempête
Qui pourra sauver
Ces hommes détruits
Est-il un Dieu qui conjure le sort
Brise la tempête
Et les guide à la terre

S’ils ne le croient pas
Ils ne le sauront jamais
Ils mourront sans savoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s