ERRANCE


Comme un bateau sans cap tu vogues impuissant
Dans le doute insensé qui dirige ton âme ;
Les mers de l’amertume ont envahi ton cœur,
Et rien en lui ne peut raviver cette flamme,
Cet amour généreux, face au flot mugissant.
Comme un bateau sans cap tu vogues impuissant,
Dans le doute insensé ton pauvre cœur se blâme,
Car de l’amour tu crois qu’il n’est pas le vainqueur ;
À force de haïr ton pauvre cœur se blâme,
Comme un bateau sans cap tu vogues impuissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s