Te non laudano


Le silence effondré d’habitudes impies
Rouge du sang des doigts de ses serfs africains,
Oublierait-il déjà que les désirs faquins
Fuient ce moment volé par leur âme de pies ?
 
Aujourd’hui, le virus ravage nos greniers ;
Demain, c’est comme hier, clame l’économiste –
Vol, pillage, conflit, massacre… –. Opportuniste,
L’argent clame : biens, fric, espèces et deniers,
 
Tout ce qui tinte et tombe au fond du portefeuille !
La richesse des gens tiendrait de la vertu ;
La finance des uns ruisselle l’air têtu
D’une avarice folle à la verdâtre feuille !
 
Ces satisfaits du ventre ont élu leur seigneur,
Le dollar, nouveau roi d’un monde sans Messie,
Disant de ses billets quelle œuvre est réussie :
Celle de l’harpagon ronflant comme un sonneur
 
Sur le lit rouge sang de qui fait sa fortune !
Demain sera demain plutôt qu’un autre avant,
Scande l’écologiste aux airs de paravent,
Lui qui s’empiffre et boit se plaint avec sa thune
 
Pour ces plus démunis qui meurent… Qu’a-t-il fait
À ceux qu’il voit souffrir à côté de sa porte ?
Ce fier soldat des cœurs préfère, en quelque sorte,
Ses chats à ce clochard qui salit son effet,
 
Son bouledogue horrible à ce pauvre compère…
Pion dont l’on abuse avec un air requin,
Ce militant du vide admire le faquin
Qui fait tout à sa place et trime sous la terre.
 
Fier de lui, ce poltron prétendra renverser
Les riches et l’argent avec sa comédie,
Mais les moyens qu’il prend et ce qu’il étudie
Font de lui le crétin qu’on moque sans cesser.
 
Clercs d’un monde sans Dieu qui ne fait que produire,
Les riches et les verts préfèrent à ce Christ
L’argent sale des doigts des mineurs et des cris,
Éplorés, de ces gens qui ne peuvent point rire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s