ÉCHECS (II) – LE LIBÉRALISME


La société libérale – s’il en existe une,
Puisque pour le libéralisme,
Toute limite doit être abattue –
C’est ce conglomérat d’humains qui existent
Parce qu’ils existent ;
S’ils existent,
Ils doivent vivre avec pour seule limite
Leur liberté.
Ce n’est pas grand-chose,
Mais on croit parfois que cela suffit.
On croit même qu’être libre,
C’est être et vivre sans contrainte,
Alors que la liberté,
C’est ce pouvoir du choix entre Bien et Mal.
Le libéralisme, c’est l’erreur de croire en la justice
De ce monde,
En la justice des hommes ;
L’injustice.
Le libéralisme, c’est le vide
Qui nous sert de doctrine,
Le rien pensé qui permet à quelques-uns
De s’enrichir.
Pour le libéralisme, les États doivent mourir.
Avec le libéralisme, de nouvelles formes de gouvernement
Apparaissent, des formes qui n’ont rien à voir avec le peuple,
Puisqu’elles l’exploitent :
Les Multinationales.
Ce sont des êtres mortels et déjà morts aux yeux de Dieu.
Ces entreprises sont plus puissantes que certains pays,
Mais elles meurent en se croyant plus puissantes
Que notre Seigneur Jésus Christ.
Elles meurent de se rêver plus forte que Lui.
Dans ce monde où le bonheur se mesure
Avec le produit intérieur brut,
Dans ce monde où la vie se mesure
Avec les richesses qu’elle possède,
Le libéralisme a triomphé ;
Mais ce monde et ses idolâtres
Ne sont que poussière d’orgueil,
Ils s’envolent au moindre coup de vent.
Le libéralisme s’effondrera,
Ce monde tombera,
Et le Seigneur reviendra dans sa gloire
Infinie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s