À MAMAN


Maman, mère attentive, oubliez un instant

Vos préoccupations et donnez vos oreilles

À cet hymne pour vous composé. Tu t’éveilles,

Ô Oiseau magnifique, enchanteur et constant,

 

Tu chantes ce poème à maman. Les corneilles,

Les corbeaux, tous s’en vont : le Mal se tient distant.

Chante haut, chante clair, rossignol ; en chantant

Que tes flammes bénies n’aient aucunes pareilles.

 

Chantez pour ma maman, ô beaux anges des cieux,

Chantez avec l’Oiseau la beauté de ses yeux,

Chantez sa gentillesse et les béatitudes,

 

Et chantez en un chœur céleste et harmonieux

Sa douce sainteté à toutes altitudes,

Et chantez de la vie le cadeau merveilleux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s