Semence

Sang répandu versé comme une somme exorbitante qui lave le sol éponge la faute étanche la soif de ces chrétiens que l’on persécute ceux qui témoignent courageux ardents fidèles malgré le danger prêts à tout instant pour notre Seigneur liquide répandu sur la terre pour la vivifier

DIGNITÉ DE MOURIR

On me parle aujourd’hui de la mort, cet outrage, On me dit de la mort, ô satanique ouvrage, Qu’elle brise la vie et aussi l’entourage !¨ De l’hôpital on dit qu’il devient un mouroir, Pour tous ces condamnés qui souffrent d’un mal noir, N’avons-nous ni bonheur, ni chance, ni espoir ? Oui, monsieur Romero,[1] j’accepte la souffrance ! […]