Parole à l’Accusateur

Je décide d’écrire au vent d’été subtil Un poème aux doux mots qui me sont une gloire, Comme un jeu dangereux qui m’ouvre une victoire ; S’il n’est pas de désir au tour plus simple et vil, Que cette transe ignoble au cœur de mon histoire ; Je ne pense qu’à mal de l’esprit volatil Que…

Contre l’intelligence

Protégé par Cléo Le malheur des humains qui m’ont longtemps menti ? Ils mettent ce vain nom qu’un monde anéanti Permet de juger bon pour l’us commun des âmes, Sur le front des niais, ou sur la main des femmes. Cet imbécile nom que porte le pédant, Avec dédain, l’instruit le hait, le précédant, Même...…

QUOTIDIEN D’UN POÈTE EN QUÊTE D’UN PEU DE REPOS

La gloire d’un instant que l’on surprend Par la voix d’un commentateur D’on ne sait quel sport, jeu vidéo, Ou jeu de stratégie, Aussi éphémère que mémorable, Aussi mémorable que futile. La joie d’un instant où l’on reçoit L’Esprit saint dans notre cœur enfin prêt, L’Esprit de lumière et de paix Aussi long que mémorable,…