JOURNAL D’UNE ÂME DAMNÉE

Tristesse et peur me meurtrissaient comme un jour de détresse ! Dure rancœur et dur péché en ce jour de tristesse. En cette soirée de printemps il semble que je prie, Mais vers le noir démon, Satan, c’est mon mal que je crie, Implorant à genoux ma mort, ce fléau humaniste ! Je n’ai plus la chance…

PECHES CAPITAUX (I – ORGUEIL)

Premier de tous, malicieux, tacticien, Il chante l’air d’un génial musicien ; Il donne à boire une eau presque sucrée : L’urine infâme et faussement sacrée Du Mal sournois, du Mal pernicieux, Ce poison noir, ce poison vicieux. Petit grappin, c’est au cœur qu’il s’accroche ; Bientôt la chair du cœur redevient roche.

CATHARSIS D’UN UTILITARISTE

La gueule de l’enfer s’ouvre d’impatience ; Machiavel tremble : tremble, homme de la défiance ! La tentation nous vainc, nous, manipulateurs De l’occasion manquée ! nous, tentés tentateurs, Nation mortelle, griffe acérée, race impure ! Nous, prédateurs manqués de la gloire future ! Nous, profiteurs vaincus de l’utile amitié ! Satan est notre Roi qui n’a pas de pitié, Notre Juge…