AMOUREUSES ÉTRANGETÉS


Un rythme unique
Un rythme frénétique
Comme un vent
Sur ma peau.

Je le sens
Qui me caresse
Avec son peu
De tendresse.

J’aime ces mots
Je les chéris
Je les sens
Je les vis.

J’embrasse ces mots
Qui se bousculent
Sur mes lèvres
Apaisées.

Uniques

Vent du langage
Qui part au loin
Dans l’absolu ;
Toute relatives
Elles sont captives
Pourtant nos paroles.

Je sens en moi
Dans ma bouche
Quelque langue étrangère ;
Sensuelle
Elle me parle
Me fait parler.

Unique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s