SCOOPS HABITUELS ET AUTRES ÉVÉNEMENTS QUI N’EN SONT PAS VRAIMENT


Il est de ces reportages qui commencent toujours de façon à peu près semblable. Des scoops, dit-on. Des scoops si habituels qu’on les appelle scoops pour faire passer la sauce. Pour lire la suite, prendre une voix dramato-mélancolico-tragico-journalistique.

Fait divers : « _Il était quinze heures trente, quand, dans ce quartier tranquille de Beauvais, deux hommes armés et cagoulés ont fait irruption dans ce magasin. Selon nos informations, ils se seraient enfuis avec un butin de trois mille euros. La police ne privilégie, pour le moment, aucune piste. »

Agression : « _Aujourd’hui, le village de Nueil-sur-Layon est encore sous le choc. Selon nos sources, l’agression d’une femme, Nadia S., et de son bébé Enzo aurait eu lieu à l’arme blanche. Cependant, aucune arme de ce type n’a été retrouvée sur les lieux par les enquêteurs. Les voisins ne comprennent toujours pas. »

Violence routière : « _Cette nuit, sur l’autoroute A382 entre Lyon et Grenoble, a eu lieu un terrible accident. Le bilan, d’après les services de sécurité routière, s’élèverait à, au moins, deux morts et cinq blessés. Une cellule de crise, à l’heure où nous parlons, a été mise en place par les préfectures de l’Ain et de l’Isère. En tout cas, les visages étaient abattus ; chez les familles, c’est encore l’incompréhension. »

Intempéries : « _Ce matin, dans cette bourgade tranquille de l’Eure-et-Loir, tous sont encore abasourdis. En effet, la tornade qui a ravagé Saint-Amédée a, le temps de trois minutes, bouleversé le quotidien des habitants, Tous sont encore sous le choc. Toits arrachés, voitures envolées, hangars détruits : c’est un désastre pour le village, comme en témoigne ces images apocalyptiques. »

Terrorisme : « _L’attentat perpétré sur l’école juive de Villiers-sur-Marne n’a, heureusement, fait aucune victime. Les professeurs, dont l’un des collègues a été blessé, ont préféré rester discrets. Les élèves ont été invités à rentrer chez eux. En attendant, l’enquête suit son cours. »

Grève : « _La grève reconductible des cheminots continuera, ont annoncé les syndicats. CGT en tête, ils ont réclamé dans une manifestation nationale plus de justice sociale. Selon les grévistes, ce serait l’existence même du métier de cheminot qui serait menacée. Certains ne décolèrent pas ! En tout cas, chacun avait le même mot sur les lèvres : « Non à la casse du travail ! »

Gay Pride : « _Aujourd’hui, à Paris, avait lieu la Marche des fiertés LGBT. Dans une ambiance bon-enfant, quatre cent mille homosexuel-le-s ont réaffirmé leur droit à l’égalité. Ils ont d’ailleurs dénoncé, à travers leurs porte-paroles, l’homophobie grandissante. Ce qui est sûr, c’est qu’aucun n’était satisfait. »

LMPT : « _Deux cent mille selon les organisateurs, vingt-cinq mille selon les autorités, tels étaient les chiffres, actualisés à dix-sept heures, de la dernière Manif pour tous. Les défenseurs de la famille traditionnelle ont, encore une fois, manifesté leur détermination. Des échauffourées auraient éclaté place de l’Étoile, alors que trois Femen tentaient de dénoncer les violences faites aux femmes. »

Politique : « _ Le ministre de l’Intérieur, Manuel V., a rappelé la détermination du président de la République. L’opposition a dénoncé des manœuvres électoralistes, et a réclamé encore une fois la démission du gouvernement Ayrault. Alors que tout semblait indiquer une reprise, avait en effet affirmé le ministre du Travail, l’INSEE a annoncé aujourd’hui une croissance négative pour le second trimestre. »

Économie : « _La Bourse de Shanghaï a démarré avec des pertes s’élevant à zéro virgule quarante-deux point, et ce, malgré la confiance des investisseurs, notamment dans les valeurs industrielles. Cette fébrilité s’explique, d’après une note émise par la BCE, par la fin d’un taux de croissance à deux chiffres de l’Inde. »

Sport : « _L’Olympique de Marseille a étrillé le RC Lens dans un match à sens unique. Réduits à dix dès la première période, les pauvres Lensois dépassés n’ont pu que constater la supériorité technique de leur adversaire olympien. S’ils manquent par deux fois d’ouvrir le score dans les cinq premières minutes, les Sang et Or ont rapidement marqué le pas, et, dès la pause, la marque était de deux à zéro. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s