DANS LE TEMPLE TRÈS SAINT DU VIDE INTERGALACTIQUE


Dans le Temple très saint du vide intergalactique, les Scientifiques contemplaient leur œuvre ! Œuvre fascinante s’il en est : le règne de la Paix était enfin arrivé, et ils chantaient sa gloire.

Les Sciences avaient permis à Dieu de revenir ; les Sciences avaient vaincu la religion.

« Ô Seigneur Dieu,

Bénis sois-tu pour la Science,

Nous te donnons de l’aimer,

Tu nous donnes de nous aimer ! »

Tel était leur hymne sacré.

Dans le temple très saint du vide intergalactique, on vénérait le Père, le Fils, et le Saint-Esprit des Sciences divines. Il y avait là Albert Einstein et son cerveau légendaire, ainsi que Planck et ses calculs.

De ce temple sacré, émanait une lumière étrange. La Science rayonnait de sa douceur salvatrice ; de l’Euthanasie à la Robotique, elle donnait la victoire à l’Humanité sur la Mort de la vie. Cette lumière était blanche, et autour d’elle, les foules passaient en s’inclinant sur le mont Cupertino.

À droite du temple du vide intergalactique, se trouvant les hérétiques ; les Protestants qui avaient décidé, non seulement d’augmenter l’Homme, mais aussi de ne plus s’incliner sur le mont Cupertino. Les Google-guiques : c’est ainsi qu’on les nommait, ces renégats. Au lieu des sept Sciences sacrées (euthanasie, robotique, mécanique, physique, psychologie, clonage, et perfectionnisme), ils ne vivaient que par l’euthanasie et la robotique, dénaturant le message sacré de l’Homme augmenté !

La guerre religieuse était sur le point d’éclater, quand, tel le nouvel Henri IV, Timothée Coq, pape de la sainte religion cupertinienne, annonça qu’il désirait se faire robotiser Google-guique ! Les négociations furent intenses et difficiles, quand apparut un homme qui déclarait s’appeler Anselme Tedd Christopher ! Il fut le chaînon manquant qui permit de robotiser Timothée Coq ! La Sainte Alliance entre Google et le Mont Cupertino était réelle !

Anselme Tedd Christopher était-il le Messie ? Il était le Messie annoncé qui revenait dans sa gloire ! Il portait des lunettes de Google et la montre en or de Cupertino ! Tout cela, disait-on, était le signe annoncé de la victoire du Monde sur la Guerre !

Un jour que M. Christopher (« appelez-moi Chris ! disait-il souvent ») allait en pèlerinage sur les terres ancestrales de l’Intranet, il mourut ! Il semblait qu’il fût mort de façon surnaturelle. Et alors, une voix qui tonnait du Ciel cria : « Homme infidèle et athée, rejoins ton Sauveur à l’heure du Jugement ! L’Antéchrist est mort, et vaines furent ses œuvres. Il est mort, et moi, votre Père, qui vous aime, je reviens dans ma gloire infinie ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s