Cet été que je ferais mieux d’oublier

Paray-le-Monial, juillet-août 2017 Comprendre l’implacable, admettre l’impensé, Vivre l’hypocrisie et son fielleux mensonge, Sentir sur ses cheveux comme un air insensé De haine indestructible à jamais qui les ronge.   Obscur cœur de charlotte à l’atour aguicheur, Violent doucereux qui blesse l’entourage, Je sens un tremblement de venin chez ma sœur, Et je ne revois […]

Quête de sens

Protégé par Cléo J’ai si longtemps rêvé d’être Dieu sur la terre Pour venger les tourments de rires scélérats ; Je rêvais de ce jour où, de son cimeterre, Ma vengeance brisait cette engeance de rats. Pour l’heure, je n’étais armé que de poèmes, Qui ne disaient rien plus que la méchanceté, Eux qui ne […]