Beuverie

Protégé par Cléo Version originale du poème en bas de la page Dans mon corps le malheur lentement se propage : Gardant sous clé ce pur de mon cœur blême et froid, Il sème aux quatre vents quand la menace croît De mourir englouti par les fruits d’un cépage. Comme un navire sombre avec son…

SONNET À L’INSPIRATION RETROUVÉE

Devant le dur échec de sa frêle assurance Ma plume devenait un objet au goût rance, Du Ciel glorieux n’osant invoquer les rayons, Quand un jour j’entendis les saints que nous prions. « S’il savait ! s’il savait toute cette souffrance Que Jésus endura, il aurait l’espérance, Il reprendrait courage et prendrait ses crayons ! Nous, beaux anges…