LETTRE OUVERTE À UN ANCIEN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

MONSIEUR, hélas ! je fus bien naïf, trop crédule ! Peu vous chaut le pays tant que l’on vous adule ! Assez ! Des beaux discours, des paroles, assez ! Il est urgent d’agir en ces temps menacés ! Plus de vide propos, plus de vaine pensée, Plus de poudre magique élégamment lancée Aux yeux des électeurs ! Oui, nos concitoyens Veulent […]