Attente

J’étreins la solitude et rêve le bonheur, Émerveillé, ravi peut-être, et parfois morne ; Dans les bras de ma nuit je porte mon honneur Plus haut qu’un désespoir où mon désir se borne.   Je suis silencieux d’un sonore distrait, Aimant dans sa candeur la joie enguirlandée De la vertu sublime en un cœur bien discret……

Lettre d’un pauvre pécheur au Très Saint Père

Dans le tumulte noir d’une âpre volonté, Quand le pécheur désire avant tout cette grâce De choisir Jésus Christ tel qu’il s’est raconté, De le suivre déjà sur ce chemin qu’il trace, La voie est sûre, elle est parfaite, et dure aussi ; Comme pécheur je crois que j’ai choisi de suivre Notre Seigneur Jésus sur…