PIERRE GOURSAT


Il eut tout de l’Apôtre et n’avait rien d’un Pape,
Pourtant, ce petit Pierre à l’humble volonté
(Il en est comme ça que le Seigneur attrape,
Et qui suivent sa route avec joie et bonté) :

Simplement désireux de servir tous ses frères,
Il suivit le chemin que Dieu vint lui tracer ;
Dans ce Paris rebelle aux messages contraires,
C’est le Nom de Jésus qu’il aimait annoncer !

Le chrétien de ce temps se cachait dans l’église
Trop peureux pour parler de la Très Sainte Croix ;
Pierre allait rencontrer le monde qui s’enlise,
Bien heureux de donner le trésor de ce bois.

On cherchait l’héroïsme ou les niaiseries,
Il faisait dans la Foi les pas du quotidien ;
On voulait la révolte ou les bondieuseries,
Il chantait le bonheur d’être aimé pour un rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s