Un chemin

Le rayon d’un soleil m’attire Comme un embrun de ton pastel – Aube où je me surprends à dire Que j’aime mieux l’air éternel !   Comme un embrun de ton pastel Qui dans les regards vire et vole – Que j’aime mieux l’air éternel Du bigarré d’une Espagnole…   Qui dans les regards vire et vole…

Révélation

Protégé par Cléo Le prudent de l’aube éveille une fleur, Dans le froid silence et le mortel sombre – Ce charme en révèle une humble couleur, Le soleil vaincra le caché de l’ombre ! Dans le froid silence et le mortel sombre, C’est l’heureux instant de l’oubli du soir – Le soleil vaincra le caché…