KÉRYGME

Il est un Dieu qui t’aime et qui t’offre Son Cœur, Qui brise les remparts de ta sombre rancœur, Tellement fou qu’Il fut l’enfant dans la mangeoire, Qui prenait de sa mère un pauvre sein pour boire ; Innocent qui mourut comme le meurtrier, Sur la Croix de la honte Il ne fit que prier […]