UN PIÈGE DÉLICIEUX

Voyez la feuille verte agitée par le vent ! L’Araignée s’y cramponne et combat l’élément Qui ballotte sa soie comme par moquerie. Le souffle éolien redouble de furie ; Ah ! terrible Ouragan, n’es-tu jamais lassé ?   Affaibli, amoindri, épuisé, harassé, Tiens bon, fier prédateur, car bientôt la lumière D’un pinceau enflammé peindra ta toile entière.   La glu […]