Les cerfs

Ce paysage heureux de la longue bramée, Le voilà qui s’endort et s’éteint, par pudeur, Dans un silence heureux qui rappelle l’ardeur Du mâle et de sa douce à l’offrande clamée.   Comme la danse s’achève et l’heure est entamée, Souplement, la femelle apprête sa candeur ; Vigoureux, le voilà qui transmet sa grandeur, Par le […]