Les cannibales de ce siècle

Ils écrivent l’horreur sur le front de nos maux, Défendent avec foi la mort des plus fragiles, Jusqu’à leur préférer ces bêtes animaux. Projetant sur des chats leurs thèses imbéciles   (Ces chats, étonnamment, ont des désirs humains…), Ces gens diront coupable une enfant trisomique, Lui reprochant de vivre et d’avoir ses deux mains ! L’animaliste…