Sceau conjugal

Subtil amour qui prend les bras de son amante, Doux soupirs de l’étreinte en ce soir étonné, Heureux de voir les ris d’un couple abandonné À l’ivresse des sens et leur beauté charmante.   Prenant la douce main de son tendre amoureux, Cette femme couvrit son nu de ses caresses, L’entraîna lentement dans les folles…