Histoire d’oublier

Je n'oublierai jamais les mots des dictateurs Qui depuis tant de mois règnent en cette France, Qui veulent enfermer tels ces grands sectateurs À l'honneur putréfié, la gloriole rance ; Non, je n'oublierai pas leurs mots sourds et tranchants De va-t'en-guerre ingrats devant leur assemblée ; Je n'oublierai pas plus leurs discours alléchants, Leur prêche…

Liberté !

Non au pass, à la honte, à la haine, à la lie, Car quand nos gouvernants choisissent pour nos jours, Cette France en colère et désormais qu’on plie Dans un baroud d’honneur chante qu’elle est toujours ! L’exécrable Macron et sa clique qui marche Croit vaincre le destin et briser le Français, Mais le Gaulois…