Semence

Protégé par Cléo mde Sang répandu versé comme une somme exorbitante qui lave le sol éponge la faute étanche la soif de ces chrétiens que l’on persécute ceux qui témoignent courageux ardents fidèles malgré le danger prêts à tout instant pour notre Seigneur liquide répandu sur la terre pour la vivifier

Y croire

Protégé par Cléo Croyez-vous que je sois ce triste sireÀ la pauvre vertuQui chante aux alentoursDu temps qui passeQuelque chanson perdue ? Vous le croyezPeut-êtreDans vos foyersSous la chaleurD’un feu de cheminée Me croirez-vousQuand je vous disQue j’y peux rienSi j’ai tout perdu ? Vous ne croyez pasQu’un pauvre gars sans toitIl veut pas faire la mancheVous…

Douce partition

En déposant ces mots j’écris l’éclat d’un rêve Et laisse à l’aventure un trait de sa douceur, Je prends la douce plume où j’ai mêlé, si brève, Une idée imprécise à l’opaque noirceur. Quand je ne sais que dire avec les mots des sages, C’est alors justement qu’en moi viennent les vers ; Chanteurs mystérieux…

Moi, je suis catholique

Protégé par Cléo Qu’importe les grands mots, moi, je suis catholique ! Les jeux de la discorde ont semé leur fiel, Mais je ne cache pas mon bel amour du Ciel – C’est cette étrange loi que toujours je m’applique. Tu peux penser de moi que j’ai l’atour ancien, Croire de mon bonheur qu’il n’est…

Union des époux

Protégé par Cléo À un couple d'amis, J. et H. Que ne connais-je point le bonheur éternel, Moi qui vois d’ici-bas cet avant-goût céleste ? La sainte Trinité dont notre esprit se leste A cet humble parfum du couple originel. Dans l’acte liturgique à l’atour solennel, Est-il rien de plus grand que le tactile geste,…

Divin !

Protégé par Cléo Je n’oublie aucun jour où ton regard posé Sur ma faiblesse humaine anime avec tendresse Mon cœur. Je suis heureux de sentir la caresse Du vin spirituel joyeusement dosé ; Oui, je viens découvrir de l’ambre liquoreuse Cet arôme divin qui réchauffe mon cœur ! Le véritable oubli de toute ma rancœur…

Déclaration de foi

Protégé par Cléo Je pense au temps qui passe et je voile mes mots ; J’évoque le destin de quelque tendre rime ; Ce matin, je me dis que je touche aux émaux Qu’une grandeur me donne et que ma plume imprime. J’imagine l’époque où je n’étais qu’enfant, Ce beau petit garçon d’une âme douce…

Méditation sur la Croix

Protégé par Cléo À S. Marie de la Croix o.c.d. Méditer le destin qui me mène au-delàAvec le chant des chœurs célestes ;Contempler la douceur des bontés manifestesQu’hier Jésus nous révéla ;Connaître la beauté d’un Amour invincible ;Sentir la brise nous toucher,Légèrement... Les mots que je viens à coucherAimeraient dire l’indicible,Comprendre seulement ce Dieu, ce…

KÉRYGME

Il est un Dieu qui t’aime et qui t’offre Son Cœur, Qui brise les remparts de ta sombre rancœur, Tellement fou qu’Il fut l’enfant dans la mangeoire, Qui prenait de sa mère un pauvre sein pour boire ; Innocent qui mourut comme le meurtrier, Sur la Croix de la honte Il ne fit que prier…

JOIE DES CIEUX

Répands Ton onction sainte au creux de mes misères, Toi le Roi dont l’amour jamais ne s’est éteint ! Tu me prends dans Ton Cœur et déjà me libères ; Par cette guérison je retrouve ce teint, Cet éclat travaillé de Ta main créatrice, Ce précieux éclat offert par Ta bonté Brille comme un flamme…

LITANIE DE LOUANGES

Loué sois-Tu, Seigneur, car je peux être indigne, Ta grâce cependant vient pour me racheter ! Je peux être entaché par une crasse insigne, Ton Amour infini ne peut me rejeter ! Ma louange est pour Toi, pour Ta majesté vraie, Et non pour le mensonge ou le Mal ennemis, Le sournois de Satan qui…

FORCE

Jésus, Toi qui t’offris comme un grand sacrifice, Je donnerai pour Toi mon corps et mon esprit ! Je ne veux point donner dans le faux artifice : Je veux tout Te donner, Seigneur, Dieu qui guérit ; Tu nous aimes vraiment de Ton saint cœur de Père, Avec Jésus le Christ qui me veux…

INVOCATION DE L’ESPRIT SAINT

Viens à moi, viens à moi, viens semer dans mon âme L’Esprit de vérité pour me conduire à Toi, Oui, viens ! Seigneur Jésus, Toi dont la tendre flamme Couronne mes désirs, sois désormais mon roi ! Je sais que Ta bonté va délivrer ma vie, Je crois que Ton amour vient secourir mon cœur…

L’AUTRE CENTENAIRE

La France se souvient d’un futile armistice, Oubliant son grand saint qui vécut au désert ; Plus le moindre poilu dans ce monde factice Pour avertir le monde et son fatal concert, Quand les écrits parlants d’un prêtre d’Algérie Rappellent avec foi le noble de l’Amour. Face à lui se dressait l’humble périphérie D’un monde…

LE DÉFI DE L’AMOUR

Me défiant du regard qu’il voudrait que je baisse, Un jeune musulman. Je crois que la vie blesse, Mais du regard, je sais qu’il peut toujours aimer. L’œil a tant de désirs, mais quand on vient blâmer Ce qu’il porte de bon, tout ce beau qu’il contemple, On le tue. Endurci par un mauvais exemple,…

PREMIÈRE NUIT

Bonheur ! ton habit blanc, fébrile, je l’enlève, Te contemplant. Ton corps ! enfin m’est découvert. Je te prends, contre moi, et dans un doux concert, Nous unissons nos peaux, comme un chant, comme un rêve ! Pour la vie, pour la vie, nous respirons sans trêve, Ces mots de notre cœur, sur cet îlot…

L’AMOUR DE TON PROCHAIN AVANT TOUT

« C’est à ceci que l’on vous reconnaîtra, à cet amour que vous avez les uns pour les autres ! […] Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Si l’on t’injurie, si l’on te hait, Ne réponds ni par l’injure, Ni par les déjections verbales, Mais réponds par le langage du…

RÉSURRECTION DE L’ÂME

Tu croules sous la misère, Tu t’effondres sous un poids Que tu ne peux porter seul, Et pourtant seul tu le portes. Hélas ! Les liens, les chaînes T’accrochent, t’agrippent, Te blessent, te détruisent. C’est pourquoi tu portes Cette misère de la mort, Ce poids du péché. Tu meurs Dans la détresse, tu meurs Dans…

L’OBOLE DE LA VEUVE

D'après Mc 12, 41-44 De la petite veuve à la marche discrète Qui donc remarquerait les habits déchirés ? Qui donc voit cette femme aux airs peu admirés ? Depuis longtemps son âge aux hommes l’a soustraite. Même à la saluer personne ne s’arrête, Par son pas hésitant bien peu sont attirés, Ses cheveux dégarnis…