Troublante humanité

Écoute-le, ce cœur, battre son timbre frêle D’une tendre mesure à l’amoureux chanté ; Le chant de l’existence est comme une aquarelle Qu’un coloris rythmique appose avec doigté. Comme un bruit tranquille à l’ombre généreuse, Il éprouve les sens de son tendre plumeau ; Brisant le convenu d’une âme aventureuse, Parfois, d’un heureux rêve il se fait […] Lire la suite

Entrées Récentes

Commentaires récents

  • Thibault a dit:

    Au cœur du monde tu es, et cela te permets de le guider vers le beau et le bon. Merci Thibault sur Offrande du pardon
  • Thibault a dit:

    dans la tempête, dans le doute certains perdent espoir, d’autres se réfugient dans des plaisirs sans lendemain… mais prendre la… Thibault sur TEMPÊTE
  • BeL13ver a dit:

    Merci pour ce commentaire qui me touche énormément! BeL13ver sur TEMPÊTE
  • yannucoj a dit:

    Le rythme très particulier des vers libérés donne de la vivacité au poème, renforce l'idée de dérive (dérive de sentiments)… yannucoj sur TEMPÊTE
  • BeL13ver a dit:

    Merci pour ce retour et de vous intéresser à mon œuvre ! BeL13ver sur Troublante humanité