Ce texte est une réponse au défi #11 de Plumes chrétiennes. N'hésitez pas à découvrir ce site très bien fait avec plein d'auteurs de qualité !

Une acide tristesse a sonné de mon cœur,
Le mauvais battement d’une cloche fêlée
Que j’oie  et oie encor produire un chant moqueur,
Dont la note se rit de ma tête emmêlée ;

C’est le tinté, brutal, d’un dieu qui vient sans Croix.
Fourbe sensation d’être seul, de le croire ;
Comme souffle le vent tonne la sourde voix
D’un diable enragé qui se fait une gloire

De me faire tomber dans sa chute sans fin.
Or, il vient dans mon âme une douceur soudaine,
Le vent nouveau d’un feu qui comble toute faim ;
Je n’entends plus les mots d’une calembredaine

Qui chante faux son air et désormais qui mord.
J’entends mieux le concert d’une tendre clochette
Qui m’ôte prestement mon armure de mort,
Me montre le verrou de quelque humble cachette ;

Dieu est là… Dans mon cœur, Il est là qui m’attend ;
Et j’écoute les mots sourire dans ma tête,
La joie est revenue et sa musique autant,
Comme le généreux d’un beau clocher de fête !

3 réflexions sur “Révélation

  1. Ping: Révélation
  2. Très chouette ! « Une acide tristesse a sonné de mon cœur » est déjà un très beau vers d’ouverture. Ensuite, la maîtrise poétique est sans failles : rimes riches et alternées, alexandrins réguliers jusqu’à la césure… bref, un grand bravo ! Encore une fois un défi relevé avec brio, merci Vianney !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s