Non au pass, à la honte, à la haine, à la lie,
Car quand nos gouvernants choisissent pour nos jours,
Cette France en colère et désormais qu’on plie
Dans un baroud d’honneur chante qu’elle est toujours !

L’exécrable Macron et sa clique qui marche
Croit vaincre le destin et briser le Français,
Mais le Gaulois défile et son vieux patriarche
Contre la tyrannie et son sombre procès :

« Vous êtes condamnés pour vouloir être libres !
Vous serez enfermés car imprudents et fous ! »
Macron, n’entends-tu pas les clics et les calibres,
La colère qui monte et la rumeur des coups ?

Macron, après la gifle, auras-tu sur la tempe
Ce flingue avec lequel tu marches au Sénat ?
Tu veux, Saigneur, montrer quelle est ta sombre trempe,
Pour vouloir de ton peuple un noir assassinat ?

La soudaine incurie avec laquelle on ferme,
On cadenasse, on clôt, misérable Macron,
L’Histoire l’a noté : comme tu dis « la ferme ! »,
La France te vomit d’un grognard de juron !

Tu prépares au Roi la place qu’il désire :
N’oublie jamais que Dieu règne et qu’Il vient ;
Quand tu saigne à jamais d’un air de triste sire,
Jésus, notre Sauveur, nous donne et nous soutient.

Rongé jusqu’à la moëlle et l’âme vérolée,
Macron, tu n’entends point les Français et leur cri.
Peut-être préfères-tu l’équerre cajolée
Par ce compas, calcul niais d’un cœur pourri

Qui préfère sa nuit de misère infernale,
Au céleste bonheur que Dieu voulut pour toi !
Macron, tu veux plancher dans la loge vénale,
Que notre France appelle un Dieu que l’on cloua !

#PassDeLaHonte #PassSanitaire #FranceLèveToi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s