Sacrement du mariage


 Je prends à la volée un bouquet chaleureux,
 Ivre de cet instant où je sors de l’église
 La main dans cette main que je reçus heureux,
 Tout à l’heure, embrassant cette douce promise.
  
 Je reçois ces vivats qui me courent au cœur
 Et cette femme qui dit le oui de notre vie,
 Sans vraiment bien savoir le plan du Dieu vainqueur
 Mais qui crut ferme et fort en Son amour obvie !
  
 Crussé-je en cette croix de Jésus crucifié,
 Je ne comprisse rien des paroles écrites ;
 Je ne compris pas plus ce dire authentifié
 Par prêtres et témoins devant l’autel des rites ;
  
 J’avais dit oui, mais oui, je devais désormais
 Le dire chaque jour à cette belle femme.
 J’élevai nos deux mains vers les plus hauts sommets,
 Signe d’une alliance où j’engageai mon âme. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s