Couvre-feu


Ils ont couvert la France avec le plomb des mots,
Ils ont brisé ce peuple à qui la foi naguère
Évoquait le doux son d’une brise légère ;
Ne reste plus que l’ombre et le triste des maux.
 
Le Feu d’amour s’éteint dans l’âme de la France,
Qui donc pour rallumer la flamme du bonheur ?
Je vois mes chers Français hagards du déshonneur
Qu’une planète impose avec la bonté rance
 
D’un dieu romain… Je prie avec les mots humains
Que le divin Sauveur vienne dans les chaumières,
Je n’entends que le fiel de ceux qu’on dit Lumières ;
L’athéisme a gagné tant d’âmes et de mains !
 
L’Amour de Jésus-Christ va jusque dans nos tombes
Quérir quelque fidèle aimant toujours son Cœur,
Blessé par cet outrage à son désir vainqueur ;
Où sont donc les chrétiens hors de nos catacombes ?
 
On nous impose un feu de haine et de fureur,
Un flux d’impureté qui massacre la vie,
Hier l’avortement, aujourd’hui telle envie ;
Demain les lions pour ceux qui diront : « mon Sauveur ! »
 
Le Seigneur en prison et l’Hostie émiettée,
Voilà quel crime a tu la Parole de Dieu ;
Qui donc viendra chez nous bénir ce tendre lieu,
La France qui se meurt de devenir athée ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s