AUX MUSULMANS


Cinq fois par jour, tu pries Allah, le plus qu’immense,
Avec force, tu pries sans trop t’y attarder,
Lui demandant, craintif, qu’Il daigne t’accorder
Le certain du triomphe et un peu de clémence.

Cinq fois par jour, tu fais la même performance,
Croyant qu’un jour Sa main pourrait te poignarder ;
Tu bafouilles ces mots sans trop t’y hasarder,
Et tous les jours, cinq fois, ce cirque recommence.

Tu penses que ton cœur est fort ; oui, tu le crois !
Pourtant, tu ne crois pas qu’il soit le Roi des rois,
Ce Jésus dont tu nies la nature divine !

Tu penses que mon âme est faible ; oh, ne nie pas !
Mais tu n’acceptes point – et mon cœur le devine –
Que l’amour soit plus fort que l’indigne trépas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s