LES ENFERS

Comme une agonie qui dure et qui ne meure pas, Un semblant de vie qui s’essouffle, S’estompe, L’Enfer est ce monde, Ce monde sans loi, Mort d’avoir trop la foi. Un peu de mort dans un monde de morts, Pour soulager les souffrances Infinies. Tout en bas, on retrouve Le porteur de misères Autrefois porteur […] Lire la suite

TERRE-NEUVE

Il en est, en France, Qui désireraient tant Accoster à Terre-Neuve, Qu’ils ne trouvent pas d’autre idée Intelligente, Que de nommer leur groupe Terre-Neuve – En latin, pour faire intellectuel ! Latin, langue de science, Qu’ils ne maîtrisent pas même, Mais qu’ils manient in fine ! Terre-Neuve, Si vous ne l’avez pas compris, C’est cette […] Lire la suite

À MA FUTURE FEMME

Peut-être ne te connais-je pas encore, Sûrement ne t’ai-je pas encore rencontrée, Mais je sais que tu m’es destinée ! Dans mon cœur Dieu a suscité Ce désir de mariage, Et ce mariage, Femme que je ne connais pas encore, Je désire le vivre avec toi. C’est avec toi seule que je souhaite Me marier, […] Lire la suite

HYMNE À LA BEAUTÉ DE MON CORPS

J’évacuais souvent la question dans une bouche de dégoût ; Désormais, je sais comme je suis beau. Je repoussais souvent cette beauté comme l’épouvantail, La tristesse, la blessure de ma vie ; Désormais, je sais comme je suis beau. J’avais peur de ma beauté, je la refusais ; Désormais, je sais que je suis beau. […] Lire la suite

SUR LES MOTS

Les mots vacillent, les phrases tombent, les paragraphes choient. Une chute sans fin. Couchés sur le papier, prononcés à la va-vite, Les mots se bousculent dans mon esprit. Une chute sans fin. Je parle, j’écris, je chante ces paroles De l’esprit. Une chute sans fin. Une chute sans fin sur l’obstacle De la pensée, une […] Lire la suite

BAMBI

Bambi. Pour vous, c’est un cerf, Un petit faon ; Pour moi, C’est un honteux qualificatif, Une insulte maintes fois Répétée. « Eh Bambi ! Ta gueule ! Eh Bambi ! T’es qu’un boulet ! » Voilà mon quotidien, Voilà ce que fut ma vie. Je suis mort d’avoir vécu, Car la Haine fut mon […] Lire la suite

MARTYRE SCOLAIRE

En hommage à la fille de Nora Fraisse L’école… Je n’ose pas même m’en souvenir, Et si je m’en souviens, Je m’en souviens comme si c’était hier ! Vous autres, les neurotypiques, Vous regardez la différence Avec tant de mépris ! L’école… Je m’en souviens comme si c’était hier, Des moqueries, de la cruauté, De […] Lire la suite

LE TEMPS DES PROMESSES

Patience ! il viendra, le temps des promesses ; Patience ! Le cœur droit des hommes de bien Saura vaincre l’Iniquité. Le cœur pur des hommes justes Vaincra la perfidie. Nous sommes dans ce monde Des envoyés de Dieu, Non pas des gens du monde, Ni même liés au monde ; Nous sommes libres. Patience, […] Lire la suite

RÉFLEXION SUR LE REMORDS

Comme un peu de noir qu’on broie dans le vide, Le remords est une lame qui transperce le cœur ; Elle ne fait pas souffrir, elle fait mal ; Elle glace le sang. Cette lame est comme une épée de méchanceté, Un sabre de haine. Cette lame s’enfonce petit à petit dans la chair, Comme […] Lire la suite

CALVAIRE ESTUDIANTIN

Perdu dans la foule Comme un déchet dans le vide-ordures, J’erre, j’erre, et je ne trouve pas ma voie. Perdu dans la masse Comme une feuille morte dans le compost, Je meurs, je meurs de ne pas avoir d’amis. Oui, je meurs. Ils n’ont pas compris, ces étudiants prétendus, Ils n’ont pas compris Qui j’étais […] Lire la suite

SOLITUDE D’UN SOLITAIRE

Comme un sentiment de calme Sur l’océan, Comme une douce flamme Dans le foyer, La solitude est le chemin de ma liberté, La solitude, la douce solitude Est ma tendre destinée. Et pourtant… Même à moi, aspie, Cette destinée n’est pas remplie de promesses, Cet avenir est vain. Même à moi, aspie, La solitude est […] Lire la suite

NON-SENS HUMOURISTIQUE

L’humour, décidément, se croit illimité, Illuminé de sa flamme de rire, Gras comme une saucisse Un peu trop saillante. L’humour est pourtant La reconnaissance de ses propres limites, La reconnaissance de sa pauvreté, Lui qui ne prétend pas Montrer sa propre gloire, Mais plutôt s’amuser. Quand on rit avec sérieux, On ne rit pas ; […] Lire la suite